Projet

Présentation

Le risque d’incendie et la gestion des urgences dans la zone transfrontalière entre la Catalogne et la France est une menace réelle, notamment à cause de l’abandon progressif des cultures agricole et de l’élevage, une situation qui a permis le développement de biomasse combustible et permanente qui peut générer de grands incendies. Ainsi, lors des 30 dernières années, cette zone a été la scène d’incendies dévastateurs comme celui de Panissars en 1973 et celui de Port-Vendres en 1978. En 1986, un incendie au Perthus a duré cinq jours, a causé la mort de cinq pompiers français et a brulé plus de 16 000 hectares de forêt. L’incendie de juillet 2012 à l’Alt Empordà, qui a débuté sur l’axe principal de la communication transfrontalière, a dévasté 13 000 hectares de forêt et a causé la mort de 4 habitants.

Accordé en janvier 2018 par le comité de programmation Interreg, le projet COOPEREM 2018-2012 prend la forme d’une planification globale des actions préventives dans les secteurs vulnérables de la zone de la Jonquera-El Pertus et son couloir d’infrastructures, par une amélioration des systèmes d’information cartographique et le développement d’outils d’intervention commun entre les pompiers catalan et ceux des Pyrénées Orientales (premier protocole de sortie transfrontalier, systèmes d’échanges hydraulique, de communication et de coordination).

C’est avec ces objectifs que le Departament d’Interior, le Departament d’Agricultura, Ramaderia, Pesca i Alimentació, la Diputación de Girona, le Conseil Départemental des Pyrénées Orientales, le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Pyrénées Orientales, le Syndicat Intercommunal à Vocation unique et l’Office National des Forêts ont décidés d’unir leurs efforts pour diriger ce projet et développer une politique commune en matière de prévention et de gestion du risque d’incendie dans la zone transfrontalière.

Objectius

  • Objectif 1

    Développer une gestion coordonnée du risque d’incendie

  • Objectif 2

    Développer une réponse transfrontalière rapide,

  • Objectif 3

    Appliquer une stratégie d’anticipation conjointe pour faire face au risque d’incendie